Logo

2e dim. ordinaire (16/1) : Prière eucharistique « La fête des noces »

Cél. Nous te rendons grâce, Père fidèle, Dieu plein de tendresse de nous avoir donné Jésus par qui tu veux vivre avec nous et partager les peines et les bonheurs de notre vie.

Ts. Aujourd’hui tu nous manifestes
combien tu veux que la fête continue
et que tous nous y participions.

Cél. Tu nous offres gratuitement et en abondance les bienfaits de la terre et la joie de la rencontre dans l’amitié.

Ts. Toute l’histoire est pour nous la preuve
que tu es un Dieu qui prend soin de l’homme et de son bonheur.

Cél. C’est pourquoi nous te louons et te glorifions, nous célébrons ta bonté et ta fidélité en unissant nos voix pour chanter et proclamer :

Saint, saint, Saint le Seigneur Dieu de l’univers…

Cél. Comme à Cana, Seigneur, aujourd’hui encore, Marie ne cesse de te dire nos manques.
Aussi nous vivons dans la confiance que tu viendras nous combler de ta force et raffermir nos pas chancelants.

Ts. Nous voici tous, Seigneur, pour célébrer l’Eucharistie.
Elle est le signe de ta présence permanente
Au cœur de nos vies et de nos communautés.

Cél. Que ton Esprit qui nous met à l’œuvre, et nous fait agir selon ta volonté, vienne aussi sur ce pain et ce vin afin qu’ils deviennent corps et sang de Jésus, sacrement de ta vie donnée et signe de la fête éternelle et universelle.

A la veille de sa passion, au moment de donner sa vie jusqu’au bout, le Seigneur prit du pain, le rompit et le donna à ses disciples en disant : « Prenez et mangez-en tous ceci est mon corps livré pour vous. »
De même à la fin du repas, il prit la coupe de vin, de nouveau il rendit grâce et la donna à ses disciples en disant : « Prenez et buvez-en tous, car ceci est la coupe de mon sang, le sang de l’alliance nouvelle et éternelle qui sera versé pour vous et pour la multitude en rémission des péchés. Vous ferez cela en mémoire de moi. »

Cél. Te savoir présent à nos côtés, Seigneur, transfigure notre vie.
Ressentir ton attention profonde, nous réconforte et nous stimule à donner le meilleur de nous-mêmes.

Ts. De même Seigneur, que tu ne regardes pas la faute
mais que ton pardon suscite l’amour,
apprends-nous à nous regarder les uns les autres avec bienveillance.
Que nos rencontres quotidiennes soient autant d’échanges enrichissants,
profitables à nous-mêmes mais aussi à tous ceux et celles que nous côtoyons.

Cél. Nous te louons, Seigneur, parce que tu changes l’eau de nos vies en vin de la fête. Comme à Cana, tu veux sceller avec nous une alliance éternelle.

Ts. A la suite de Marie, donne-nous un cœur attentif pour percevoir ce qui ne va pas.
Apprends-nous à veiller sur notre monde et notre Eglise
pour que rien n’empêche de faire grandir le bonheur.

Cél. Nous te louons, Seigneur, parce que des voix s’élèvent pour nous dire : « Faites tout ce qu’il vous dira. »
Aussi pleins de reconnaissance, avec tous ceux qui nous ont précédés, nous voulons proclamer ta gloire en disant :

Par lui, avec lui et en lui, à toi, Dieu le Père très aimant dans l’unité du Saint-Esprit tout honneur et toute gloire pour les siècles des siècles. Amen.

Une faute d'orthographe, une erreur, un problème ? Dites-nous tout !
 
Georges LAMOTTE

Prêtre du diocèse de Namur, † 2017.

(re)publié: 16/11/2021