Logo

Du psaume 8, versets 5-6

« Qu’est-ce que l’homme pour que Tu penses à lui
Le fils d’un homme que Tu en prennes souci
Tu l’as voulu un peu moindre qu’un dieu,
le couronnant de gloire et d’honneur. »

J’ai choisi comme illustration Icare de Matisse, mais l’histoire d’Icare est le contraire de ce que je ressens pour le verset … quoi que … si l’on se rapproche de la Genèse 2 … « Tu m’as voulu un peu moindre que Toi, mais qu’ai-je fait de ce don ? »...

Ce 6 décembre 2020 à 11:48, je préfère ces versets Ps 8, 5-6 parce qu’ils remettent l’homme à sa place, glorieux, magnifique car à l’image de Dieu et à sa ressemblance.
Au-dessus de la création, de toute la création même des anges mais avec le devoir de veiller sur elle.
J’aime « que tu en prennes souci ». Aussi incompréhensible que ce soit Dieu prend souci de nous, Il est touché pas nous, ses entrailles féminines vibrent, il n’y a pas plus beaux que nous, plus bons que nous aux yeux de Dieu .. malgré toutes nos c..., nos égoïsmes, nos haines…
Mais nous ne sommes pas Dieu, chacun à sa place : pas Dieu, moindre qu’un dieu.
On domine la création mais ne jouons pas aux apprentis sorciers, ne cherchons pas à créer, ne cherchons pas à prendre la place de Dieu (Babel…).
Accueillons la vie comme un don et non comme venant de nous, accueillons son amour.
Soyons à notre place, ni trop ni trop peu, restons-y et ensemble pas chacun pour soi avec l’aide de l’Esprit…

Une faute d'orthographe, une erreur, un problème ? Dites-nous tout !
 
Martine MAUPAIX
(re)publié: 31/01/2021