LogoAppli mobile

Adoration

L’acte de porter sa main vers (ad) sa bouche (orem) pour ne pas mêler son souffle à celui d’un supérieur, désigne finalement une manière de prier Dieu en le reconnaissant comme le seul Dieu, le Tout Autre, Celui de qui tout dépend. Que nos frères protestants se rassurent : malgré quelques apparences, catholiques et orthodoxes n’adorent que Dieu ! Ni la vénération respectueuse des icônes, ni le culte des saints en général et la dévotion mariale en particulier, ne peuvent être confondus avec l’adoration qui ne convient qu’à Dieu seul.

Une faute d'orthographe, une erreur, un problème ? Dites-nous tout !
 
Hilaire LECOUËDIC

Le plus vieux marin de Port Saint Nicolas.

(re)publié: 30/11/2003