Logo

Parler de Dieu le Père, ce n’est pas facile

Oui, Isa, parler de Dieu le Père, ce n’est pas facile, mais c’est la gageure que je me suis faite. J’ai déjà parlé, à ma façon très peu orthodoxe, de Jésus, de Marie, de Joseph, du Saint-Esprit et je me suis dit : « Parle à Isa de Dieu le Père ». Facile à dire mais dire quoi.

Je crois que même les plus grands théologiens ne savent pas trop quoi dire. Dans le catéchisme de mon enfance, nous apprenions : « Qu’est-ce que Dieu ? » Et on répondait docilement : « Dieu est un pur esprit, infiniment parfait, éternel créateur et maître de toutes choses. » Oui, ça, c’est pour passer l’examen de catéchisme en vue de faire sa première communion, mais qu’est-ce que cela représente pour un enfant de 6 à 7 ans, pour un jeune de 18, pour un grand de 25 et pour des plus âgés, comme nous.

« Dieu est un pur Esprit. » Qu’est-ce qu’un Esprit ? Et qu’est-ce qu’un pur Esprit ?

« Infiniment parfait. » Cela, si on a compris ce qu’est le pur Esprit, on n’a aucun doute à ce sujet. J’accepte l’Eternel Créateur et le maître de toutes choses. Et après, qu’est-ce que cela m’a appris.? Rien.

Jésus nous a dit : « Qui me connaît, connaît le Père. » Après toutes ces explications, que savons-nous de Dieu le Père ? Une chose que je sais c’est que j’ai été amoureuse de Lui quand j’étais gosse. Amoureuse, le mot n’est pas exact mais il me faisait pitié. On parlait tout le temps de Jésus Christ, on voyait son portrait ou des crucifix un peu partout ; on évoquait souvent le Saint-Esprit, surtout pour nous les gosses à l’époque des examens, mais Dieu le Père, il me semblait que l’on passait trop vite sur Lui.

Alors, je me suis dit : « Je ne prierai que Dieu le Père. Ce n’est pas chic. On l’oublie. Si tout le monde l’oublie, moi, je lui tiendrai compagnie. » Etait-ce une vocation naissante étouffée dans l’œuf, je ne le sais, mais ce que je sais, c’est que depuis ce moment et jusqu’à présent, toutes mes prières, toutes mes pensées sont tournées vers Lui, mon Dieu.

Je ne lui dis pas grand chose. Je lui dis que je l’aime. Je n’ai jamais été éloquente en matière prières, en matière mots pieux, mais ma prière à Dieu le Père, elle, si elle est courte, elle est fervente.

« Tu es béni, Dieu de l’Univers. »

Une faute d'orthographe, une erreur, un problème ? Dites-nous tout !
 
M.J. Arlette ORIAN

Ancienne directrice d’une école de secrétariat à l’île Maurice

(re)publié: 01/01/2022
1ère public.: 30/11/1998